Faire un don
défiscalisé

Aider avec
mon entreprise

ÊTRE AIDÉ

Le mécénat d’entreprise aux origines de la Catho

Née d’une initiative portée par les entrepreneurs lillois Philibert VRAU et Camille FERON-VRAU, l’Université catholique de Lille accorde une attention toute particulière aux acteurs du monde professionnel et à la formation des prochaines générations de professionnels.  

Philibert VRAU et Camille FERON-VRAU, deux entrepreneurs à l’origine de l’Université catholique de Lille

Respectivement nés en 1829 et 1831, Philibert VRAU et Camille FERON-VRAU furent des entrepreneurs et industriels lillois.

En reprenant la filterie familiale en 1866, Philibert VRAU s’associe à son beau frère et ami Camille FERON-VRAU afin d’en assurer la gestion. Industriels et entrepreneurs chevronnés, l’entreprise devient une société phare du paysage industriel lillois. En effet, en 1875, l’entreprise compte pas moins de 1100 ouvriers.

Néanmoins, au delà de leurs objectifs industriels, les deux “frères” ont à cœur de développer le bien être de leurs salariés et de favoriser leurs conditions de travail.

Philibert VRAU
Camille FERON-VRAU

Philibert VRAU et Camille FERON-VRAU, deux entrepreneurs d’hier et d’aujourd’hui. 

Entrepreneurs d’hier, d’aujourd’hui et de demain, Philibert VRAU et Camille FERON-VRAU étaient soucieux de la responsabilité qu’ils avaient envers leurs salariés. Novateurs en ce sens, les “frères” VRAU auront permis plusieurs avancées sociales dans le monde du travail dont l’accès aux journées de 10 h, au repos dominical et l’arrêt du travail de nuit pour les femmes.

Encore aujourd’hui, l’héritage des deux entrepreneurs reste fort et est toujours observable, à l’image de l’Université catholique de Lille notamment, dont ils sont les créateurs.

Désireux de promouvoir des œuvres sociales envers leurs salariés et plus généralement envers la société, Philibert VRAU et Camille FERON-VRAU ont véritablement insufflé un vent de modernité inédit sur le monde professionnel au XIXème siècle en rendant les conditions de travail plus flexibles et faciles à vivre.

La création de l’Université catholique de Lille

Fraîchement converti au catholicisme, Philibert VRAU souhaite soutenir et financer plusieurs initiatives catholiques sur le territoire lillois.

C’est en 1875  que Philibert VRAU fonda l’actuelle “Université catholique de Lille”. En raison de la loi du  relative à l’enseignement supérieur privé interdisant l’appellation “université” aux établissement d’enseignement supérieur privé, celle-ci répond d’abord au nom “Institut catholique de Lille”.  Par la suite, elle accueillera dans un premier temps la faculté de médecine en 1876 puis la faculté de théologie en 1877. 

Fondé dans un contexte compliqué où la notion de laïcité fait débat en France, l’Université catholique de Lille s’inscrit alors comme une des premières universités catholiques de France.

Hôtel académique de l'Université Catholique de Lille

Philibert VRAU et Camille FERON-VRAU : Une vision pour le futur

Depuis 1875, l’Université existe grâce à la générosité de deux entrepreneurs, Camille FERON-VRAU et Philibert VRAU. Depuis, elle a su traverser les périodes en s’adaptant continuellement, menant des actions tournées vers l’avenir et en restant ancrée dans ses valeurs fondamentales.

L’Université joue pleinement son rôle d'”acteur engagé” sur le territoire régional et national. Elle tisse des liens infinis entre les univers estudiantins, économiques, sociaux et en développant des espaces d’innovations et d’expérimentations ouverts à tous.